Accès menu Boutique | Accès menu Informations | Accès au contenu

logo Alimenthus

Le site de vente en ligne et les pages marchandes de Oh! Légumes Oubliés !

Besoin d'aide : 33(0)5 56 85 53 44

Bienvenue à la Ferme, cliquez pour plus d'infos
Clients


Votre panier votre panier est vide

Agriculture Biologique, cliquez pour plus d'infos

Vous êtes ici :  Accueil » Avantages santé

Avantages santé


Programme National Nutrion-Santé (PNNS)

Selon de nombreuses études scientifiques, nous construisons notre santé avec notre alimentation. Or, aujourd’hui, de nombreuses maladies liées à la nutrition (ou plutôt à la malnutrition) se développent. C'est pourquoi le Programme national nutrition-santé (PNNS) a été mis en place en 2001 pour l’adoption de comportements favorables à la santé. Il s’articule autour de 9 objectifs généraux :

  1. 1. Augmenter la consommation de fruits et légumes. Réduire de 25% le nombre de petits consommateurs de fruits et légumes.
  2. 2. Augmenter la consommation de calcium. Réduire de 25% le nombre des personnes ayant des apports calciques en dessous des Apports Nutritionnels Conseillés , et réduire de 25% la prévalence des déficiences en vitamine D.
  3. 3. Réduire les apports lipidiques à moins de 35% de l’apport énergétique journalier.
  4. 4. Augmenter l’apport glucidique à plus de 50% de l’apport énergétique journalier, et augmenter de 50% l’apport de fibres. Réduire de 25% l’apport en sucres simples.
  5. 5. Réduire la consommation d’alcool à moins de 20g par jour dans la population générale. Cet objectif se situe dans le contexte nutritionnel (contribution excessive à l'apport énergétique); il n'est pas orienté sur la population des sujets présentant un problème d'alcoolisme chronique, redevable d'une prise en charge spécifique.
  6. 6. Réduire de 5 % la cholestérolémie moyenne des adultes.
  7. 7. Réduire de 10 mm de Hg la pression artérielle systolique des adultes.
  8. 8. Réduire de 20 % la prévalence du surpoids et de l'obésité (Indice de Masse Corporelle (IMC) > 25 kg/m²) chez les adultes. Interrompre l’augmentation de la prévalence de l’obésité chez les enfants.
  9. 9. Augmenter l'activité physique journalière de l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide supplémentaire par jour. La sédentarité, facteur de risque de maladies chroniques, doit être combattue chez l’enfant.
Parmi les pathologies liées à la malnutrition, on peut citer :

Hypercholestérolémie


L’excès de cholestérol dans le sang agit comme facteur de risque cardio-vasculaire. Le cholestérol est un lipide indispensable à l’organisme, produit au deux tiers par le foie. L'alimentation contribue que pour un tiers à la cholestérolémie. Normalement, le foie ajuste sa production de cholestérol en fonction de l'alimentation. Il faut distinguer le LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol ») qui peut se déposer sur les parois des artères, aboutissant à un rétrécissement du diamètre des vaisseaux ; et le HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») qui ramène le cholestérol vers le foie pour qu’il y soit recyclé. Les mesures préventives basiques reposent une alimentation de type méditerranéenne puisque ses bienfaits sur la santé cardiaque sont maintenant largement reconnus. Elle est riche en fibres, en antioxydants, modérée en alcool et pauvre en matières grasses : peu de cholestérol et d'acides gras trans et saturés, au profit des acides gras poly-insaturés de type oméga 3. Les phytostérols, entravant l’absorption intestinale du cholestérol, contribue au maintien d’une cholestérolémie correcte.L’activité physique régulière joue également un rôle bénéfique.


Surpoids et obésité


Le surpoids et l’obésité correspondent à une augmentation de la masse grasse, mesurée avec l’indice de masse corporelle (IMC > 25 kg/m²). L’excès de tissu adipeux peut se trouver dans la région abdominale (obésité généralement masculine), ce qui est un facteur de risque pour de nombreuses pathologies (maladies cardio-vasculaires, diabète de type 2, hypertension artérielle, certains cancers…). Les légumes et les fruits sont ainsi au cœur des recommandations nutritionnelles du fait de leur faible densité énergétique, de leur richesse en fibres (effet rassasiant), en minéraux (magnésium, potassium, calcium) et en vitamines (C et du groupe B).


Hypertension artérielle


L’hypertension artérielle touche en France près de 7 millions de personnes et augmente le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. De nombreux facteurs favorisent le développement de l'hypertension artérielle, comme un excès de calories aboutissant à une surcharge pondérale, une consommation trop importante de sodium et une consommation trop faible de potassium. Ainsi, chacun d'entre nous peut agir pour sa tension artérielle en diminuant son apport en sodium et en augmentant celui de potassium par la consommation de certains fruits et légumes par exemple.


Maladies cardio-vasculaires


Il s’agit des pathologies coronariennes et cérébro-vasculaires, résultant de l’obstruction des vaisseaux sanguins. De nombreux facteurs de risques existent : taux de HDL-cholestérol faible, glycémie à jeun, taux de triglycérides, tension artérielle et tour de taille élevés, régime riche en lipides, sédentarité, tabagisme, alcoolisme, mais aussi âge, sexe et antécédents familiaux. L’alimentation méditerranéenne est recommandée car elle est riche en anti-oxydants (vitamines C, E, β-carotène, sélénium) protégeant l’organisme des effets néfastes des radicaux libres.


Diabète


Le diabète est une maladie chronique qui se définit par une augmentation anormale de la glycémie à jeun (supérieure ou égale à 1,26 g/l). Trois types de diabète existent. Le diabète de type 1 (10% des cas) concerne les enfants et jeunes adultes. Il résulte d’une destruction des cellules du pancréas sécrétrices d’insuline. Le diabète de type 2 (90%) touche des personnes plus âgées, autour de cinquante ans, en surpoids et sédentaires généralement. Enfin, le diabète gestationnel concerne certaines femmes lors de leur grossesse, et disparaît après l’accouchement. L'alimentation de la personne diabétique doit lui permettre de contrôler sa glycémie. Elle doit notamment comporter des glucides à faible index glycémique et des fibres qui limitent l’absorption intestinale des glucides. Cette alimentation doit aussi apporter des antioxydants afin de réduire l’incidence des complications du diabète.


Cancer


Le cancer est en France un problème majeur de Santé Publique. Des facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux peuvent concourir au développement du cancer. L’alimentation joue un rôle essentiel dans le développement des cancers, et offre, par ailleurs, des possibilités d’interventions en terme de prévention. Ainsi, le risque de cancers est augmenté par un bilan énergétique excédentaire, une proportion trop élevée de lipides et la consommation d’alcool ; alors qu’une alimentation riches en fruits et légumes et en fibres est protectrice. Cet effet protecteur pourrait s’expliquer par la faible densité énergétique de ces aliments, ainsi que par plusieurs composants dont les activités biologiques (fibres, vitamines, autres microconstitutants) ont été démontrées sur des modèles expérimentaux.


Ostéoporose


L’ostéoporose se définit par une diminution de la masse des os entraînant une fragilité osseuse, et se développe chez les personnes âgées et les femmes ménopausées. Afin de maintenir constant le taux sanguin de calcium, l'os fait fonction de réservoir de calcium lorsque les apports alimentaires en calcium sont insuffisants. Ainsi, les apports nutritionnels conseillés en France sont actuellement de 900 mg/j chez l’adulte et de 1200 mg/j chez le sujet âgé. L'absorption digestive du calcium est facilitée par la vitamine D, principalement produite par les cellules de l'épiderme sous l'action du rayonnement ultraviolet, mais aussi apportée par l'alimentation. D’autre part, un apport satisfaisant en protéines est requis pour maintenir son capital osseux et conserver sa force musculaire.


Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)


Cette pathologie oculaire touchant le sujet âgé, entraîne une diminution progressive de la vision, conduisant parfois à la cécité. La nutrition joue un rôle dans la prévention de la DMLA.  permet la prévention de certaines affections de l’œil. La lutéine (caroténoïdes) de la rétine et du cristallin, joue un rôle anti-oxydant protégeant l’œil. Une alimentation de type « méditerranéenne », riche en antioxydants, est donc recommandée.


Sources

Aprifel. Site de l’Agence des fruits et légumes frais, [en ligne]. http://www.aprifel.com/

BRETILLON L., 2006. La nutrition au secours de la vision. Equation Nutrition n°52

CERIN. Site d’information en nutrition pour les professionnels de santé, [en ligne]. http://www.cerin.org/

CHEVALLIER L., 2005. Votre assiette santé. Ed. J’ai lu, Coll. Bien-être, Paris, 461 p.

COXAM V., 2006. Légumes feuilles et santé osseuse : une approche complémentaire de prévention. Equation Nutrition n°62

GIBAULT T., 2005. Prévention du cancer : quels facteurs alimentaires sont impliqués ? Equation Nutrition n°51

LECERF J.-M., 2004. Lutéine, caroténoides et vision. Equation Nutrition n°43

MENETON P., 2006. Le potassium dans la diminution de la tension artérielle – La place des fruits et légumes. Equation Nutrition, n°60

Ministère de la santé et des solidarités, 2006, HTA, Alimentation et mode de vie, État des lieux et pistes pratiques

Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées, 2003, Alimentation, nutrition et cancer, Vérités, hypothèses et idées fausses

Ministère de l’emploi et de la solidarité, Ministère délégué à la santé, Prévention des fractures liées à l’ostéoporose, Nutrition de la personne âgée


Unité :
4.50 € 3.60 €
Acheter
Par lot de 6 :
25.65 €
Acheter par lot
Fiche détaillée : Compote d'Amour en Cage à la Lavande 220g

Voir la fiche produits

Produit issu de l'Agriculture Biologique
Unité :
3.20 € 2.56 €
Acheter
Par lot de 12 :
38.40 €
Acheter par lot
Fiche détaillée : Confit d'Oignons aux Airelles Sauvages - 106 ml

Voir la fiche produits




... Idée Recette !

Mélanger les 3 œufs, le yaourt, le sucre et la farine.


Emission Midi en France : Au bout de mes rêves - France 3 National


ALIMENTHUS Ets DURU ZI Les Augustins 33360 LATRESNE

Tél : +33(0).556855344 / Fax : +33(0).556496119 / Email : contact@alimenthus.com

Photos, dessins, marques et textes déposés - Droits d'utilisation interdits, sauf accord écrit de notre part